Plongée virtuelle

Plongée virtuelle-Image numérique de la communauté de Burgess-001
La caméra survole une mer tranquille, aucune terre à l'horizon, journée ensoleillée.

Plongée puis descente continue et régulière dans les eaux claires, bleu-vert, des rayons de soleil pénétrant loin sous la surface.

Plongée virtuelle-Image numérique de la communauté de Burgess-002
Ombre d’abord à peine visible, le sommet d'une falaise sous-marine dans les grandes profondeurs (l'escarpement Cathedral – voir La contribution à la recherche de la Commission géologique du Canada dans la section Histoire) devient de plus en plus net. Au loin, on voit des algues Margaretia, leurs tubes allongés ondulant dans le courant.

La caméra s'approche du sommet de la falaise et amorce une descente dans les eaux de plus en plus sombres, de plus en plus profondes. Des algues indiscernables poussent le long de la paroi presque verticale de la falaise.

Plongée virtuelle-Image numérique de la communauté de Burgess-003
Des dizaines de mètres plus bas, près du pied de la falaise, l'ombre noire caractéristique de l'arthropode Odaraia nage à une bonne distance de la caméra et, peu après, un deuxième individu passe rapidement dans le champ de vision, plus près.

Plongée virtuelle-Image numérique de la communauté de Burgess-004
Tandis que les détails du fond marin commencent à apparaître dans la faible lumière, le plus grand arthropode de l'océan cambrien, Anomalocaris,s'éloigne, probablement à la recherche d'une proie, nageant au-dessus d'éponges aux formes fantomatiques.

Les yeux s'ajustent à la faible luminosité. On aperçoit des groupes d'éponges s'étendant loin sur le fond marin. De puissants projecteurs sont allumés, éclairant un groupe de grandes éponges qui se trouve à proximité.

Plongée virtuelle-Image numérique de la communauté de Burgess-005
La descente ralentit lors des derniers mètres. Nectocaris, un céphalopode primitif, flotte devant la caméra, apparemment imperturbable. Quand les projecteurs sont dirigés vers l'avant, Nectocaris nage rapidement vers l'arrière en utilisant ses nageoires latérales et son « siphon » (pour se propulser) avant de disparaître du champ de vision. On remarque aussi plusieurs petits arthropodes appartenant au genre Marrella qui s'éloignent de la caméra en nageant.

Plongée virtuelle-Image numérique de la communauté de Burgess-006
Arrêt complet entre deux bancs d'éponges. Ici, la vie pullule, qu'elle soit mobile ou fixée au fond marin. La surface sédimentaire est jonchée de petits débris coquilliers et de morceaux d'arthropodes désarticulés (y compris une pince d'Anomalocaris, résultant probablement d'une mue). On peut reconnaître des éponges de formes, de tailles et de couleurs variées, comme Hazelia, Pirania et Wapkia, de même que les algues Waputikia et Yuknessia. Un mollusque primitif, Wiwaxia, se déplace très lentement au pied d'un groupe d'éponges. Des fossiles de ces différents organismes se trouvent aujourd'hui dans la carrière Walcott, mais ils ne représentent qu'une fraction de la communauté qui y a vécu (voir Le site aujourd'hui et La communauté de la carrière Walcott dans la section ScienceLes schistes de Burgess).

Fin

Durée totale = 60 s