1991 – Les premiers souvenirs de Desmond Collins

RÉSUMÉ : Desmond Collins, ancien conservateur de paléontologie des invertébrés au Musée royal de l’Ontario, parle en 1991 de ses premiers travaux aux schistes de Burgess. (1:07)

Desmond Collins s’adressant à la camera
DESCRIPTION : Desmond Collins s’adressant à la camera

« C’est en 1972 que je suis venu ici pour la première fois. J’assistais à un congrès international de géologie et j’avais aussi une réunion à Montréal. On a amené les paléontologues à la carrière et j’ai remarqué qu’il y avait de meilleurs spécimens dans le talus d’éboulis sous la carrière Walcott que ceux de nos collections. Comme on pensait monter une nouvelle exposition au Musée, à Toronto, j’ai demandé à Parcs Canada la permission de venir faire des fouilles. On a finalement obtenu leur permission en 1975 et on a amené un groupe de 8 personnes. On a trouvé des fossiles dans le talus d’éboulis, au-dessous de la carrière Walcott et de la carrière Raymond, et aussi sur les pentes un peu au sud, là où il y a des roches érodées. Et ces roches contenaient quelques spécimens rares et nouveaux, ce qui nous indiquait qu’il devait y avoir au moins une ou deux couches fossilifères inexplorées sur le même versant, sans doute au-dessus de la carrière Walcott. Et c’est le site qu’on a trouvé en 1984 et où on a fait des fouilles en 1988, 1989 et 1990. »

Vidéo © Canadian Wilderness Video Productions