Galerie des fossiles

Worthenella cambria

Arthropode énigmatique ressemblant à un millipède.

Worthenella cambria (USNM 57643) – Holotype (empreinte et contre-empreinte). À gauche : planche 22 de Walcott (1911) représentant une image retouchée du spécimen original décrit (figure 2) avec d'autres « vers ». À droite : images du même spécimen. Longueur du spécimen = 60 mm. Spécimen humide, lumière directe (colonne de gauche); spécimen sec, lumière polarisée (colonne de droite). Carrière Walcott.

© Smithsonian Institution – Musée national d'histoire naturelle. Photos : Jean-Bernard Caron

Média 1 des 1 pour Worthenella cambria Photo

Taxonomie

Règne :

Animal

Embranchement :

Arthropodes

Classe :

Clade non classé (groupe souche des arthropodes)

Affinité :

Cet animal est apparenté aux arthropodes, mais sa position taxonomique au sein du groupe demeure indéterminée (Briggs et Conway Morris, 1986).

Nom d'espèce :

Worthenella cambria

Nom du descripteur :

Walcott

Date de la description :

1911

Étymologie :

Worthenella – peut-être d'après le paléontologue américain Amos Henry Worthen, décédé en 1888, juste au début de la carrière de Walcott.

cambria – nom latin du pays de Galles, en référence à l'âge du fossile.

Spécimens types :

Holotype – USNM 57643 conservé au Musée national d'histoire naturelle de la Smithsonian Institution, Washington, D.C., États Unis.

Autres espèces :

Schistes de Burgess et environs : aucune.

Autres dépôts : aucune.

Haut de la page

Âge

Periode :

Cambrien moyen, zone à Bathyuriscus-Elrathina (505 millions d'années).

Haut de la page

Sites

Sites principaux :

Carrière Walcott sur la Crête aux Fossiles.

Haut de la page

Histoire de la recherche

Bref historique de la recherche :

Walcott a été le premier à décrire le genre Worthenella, d'après un spécimen unique, dans une monographie sur différents vers des schistes de Burgess publiée en 1911. Il a classé cet animal parmi les vers annélides polychètes, dans la même famille que Wiwaxia (maintenant considéré comme un mollusque primitif). Cette interprétation a toutefois été mise en question depuis (Conway Morris, 1979). Les affinités phylogénétiques de Worthenella demeurent difficiles à établir, étant donné le peu d'information dont on dispose sur ce fossile singulier (Briggs et Conway Morris, 1986).

Haut de la page

Description

Morphologie :

Cet animal au corps allongé possède une petite tête et au moins 46 segments de dimensions comparables. Des appendices ou tentacules sont présents en dessous de la tête, mais vu leur piètre état de conservation, il est difficile d'en déterminer la nature et la disposition exactes. Les 34 segments antérieurs semblent porter des rameaux filamenteux sur leur face ventrale, tandis que les 8 autres portent des appendices plus longs. Le tube digestif est rectiligne, et l'anus, terminal.

Abondance :

Il n'existe qu'un seul spécimen de cet animal.

Taille maximum :

60 mm

Haut de la page

Écologie

Mode de vie :

Épibenthique, mobile

Mode d'alimentation :

Inconnu

Interprétations écologiques :

Il existe trop peu d'information sur cet organisme pour qu'on puisse en interpréter l'écologie.

Haut de la page

Références

Bibliographie :

BRIGGS, D. E. G. AND S. CONWAY MORRIS. 1986. Problematica from the Middle Cambrian Burgess Shale of British Columbia, p. 167-183. In A. Hoffman and M. H. Nitecki (eds.), Problematic fossil taxa (Oxford Monographs on Geology and Geophysics No. 5). Oxford University Press & Clarendon Press, New York.

CONWAY MORRIS, S. 1979. The Burgess Shale (Middle Cambrian) fauna. Annual Review of Ecology and Systematics, 10(1): 327-349.

WALCOTT, C. 1911. Cambrian Geology and Paleontology II. Middle Cambrian annelids. Smithsonian Miscellaneous Collections, 57(5): 109-145.

Autres liens :

Aucun

Haut de la page